Bernard Brisé

Photographe

Les engloutis # 01

 

Les engloutis (2013-2016)

Inspirée du genre de la nature morte, Les engloutis  est une série traitant de la notion d’anéantissement. Comme une fin du monde annoncée, liée à l’érosion côtière ou à l’activité humaine, la montée des eaux semble annonciatrice d’un changement, d’une mutation immuable qui n’épargnerait ni nos empreintes, ni notre mémoire collective. Par la représentation d’animaux trépassés mais qui ont été dans un passé récent bel et bien vivants, la nature morte met surtout en scène la propre disparition de l’homme et le caractère transitoire de la vie. N’invite-t-elle pas à la réflexion sur le temps qui passe et à la « vanité » de nos attitudes face à la certitude de la mort ? Les poissons morts ou agonisants ne sont que les symboles de notre propre perte et la conséquence de nos comportements irresponsables. Apparus il y a environ 530 millions d’années, lors de l’explosion cambrienne, leur destin s’avère pourtant aujourd’hui irrémédiablement subordonné au nôtre, bien qu’il y ait paradoxalement de forte probabilité qu’ils nous survivent… L’homme ambitionne un dessein illusoire : éternel et maître de la vie des autres.

 

 

Laisser un commentaire